Petit illustré des clichés hollywoodiens

Extraterestre et américain

Allan Barte à un tumblr qui me fait penser aux commentaires que je lache souvent devant certains films ou téléfilms.

Téléphone
Téléphone

 

Mort et famille
Mort et famille

 

Méchant et blabla
Méchant et blabla

 

Héros et parking
Héros et parking

 

Amour et drap
Amour et drap

et enfin celui que j’adorre !!!!

Tueur et victimes
Tueur et victimes

 

Liens

http://allanbarte.tumblr.com/

Switch vers mac os x – de Windows à Mac

de Windows à Mac

Suite à l’achat récent d’un portable sous win 8, j’ai eu envie de revenir sur les raisons de mon switch vers mac. Voilà donc mon retour d’expérience après 4 ans sur OSX.

Les raisons du switch

de Windows à Mac
de Windows à Mac

J’utilise mon ordi à 70 % à des fins professionnelles (graphisme + dev web et un peu d’animation), mais j’aime également faire de la photo et de la vidéo pour le plaisir. Les fichiers CR2 atteignent facilement 30 Mo et les fichiers vidéos font à peu près 200 Mo pour 1 min.

J’ai décidé de switcher lorsque mon portable Asus sous XP ne pouvait plus supporter la charge de travail demandée par after effect à l’époque. Les rendus demandaient trop de temps et le portable faisait autant de bruit qu’un avion (même après avoir dépoussiéré le ventilateur).

J’avais donc le choix à l’époque entre Seven et Lion (Linux ne me disait rien à l’époque). Mais le choix ne s’est pas fait sur l’OS mais plutôt sur le matériel car je savais que si je passais sur OSX, je pouvais toujours utiliser VMware Fusion.

Pourquoi passer à mac ?

Tout d’abord, l’une des raisons majeures pour laquelle j’ai switché, est que la machine (mac pro) est quasiment inaudible.
Je lorgnais au départ sur Dell car, pour la même puissance, j’avais bien moins cher… Mais avec Dell, je n’avais droit qu’à Vista, que j’utilisais déjà sur un autre portable, et franchement : non merci. Autre point faible : leur machine se faisait moins discrète au niveau sonore.

Alors, quelle raison peut bien pousser une personne à changer d’OS, alors que, contrairement à beaucoup d’autres « switcheur », son ordi n’est pas infesté de virus toutes les semaines (2 ou 3 virus en 8 ans depuis que j’ai XP) et la machine ne plante pas « trop » souvent ? Eh bien mon portable a planté « le mauvais jour » : il ne voulait (ou ne pouvait) faire un rendu sur After Effect alors que je devais livrer le projet le lendemain. Et là j’ai dit stop !

Après m’être renseigné sur la différence entre le monde windows et apple (au niveau OS), je me suis donc décidé à chercher une machine plus puissante. Et en comparant les pour et contre, je me suis dit pourquoi ne pas tenter Apple avec le Mac Pro. D’autant que je ne suis pas un gamer, ce qui aurait surement modifié mon choix de machine.

Quoi de neuf ?

J’avais  donc choisi de prendre un mac pro avec 16 Go de Ram et 8 cœurs,  auquel j’ai associé un an plus tard un mac book pro 15 pouces.

Mac Pro 2009
Mac Pro 2009

Le bon

Le silence. Et oui, la première fois que je l’ai allumé je me suis demandé si j’avais bien poussé le bouton.

  • MAC OSX : un système d’exploitation avec de très bonne idée par défaut: Dashboard, Space, Exposé
  • Les logiciels de base de création (gratuits) qui sont bons : iMovie, garage band, iDVD…
  • Le fait d’avoir un aperçu d’un doc en appuyant sur la touche Espace
  • La désinstallation des logiciels, plus simple et plus propre que sous Windows XP
  • Capture (application de capture d’écran)
  • Time machine (sauf pour la sauvegarde sur mon NAS)
  • La mise en réseau très simple
  • Pas de virus

Le moins bon

  • Certains logiciels n’existent pas sur mac
  • Les raccourcis clavier ne sont plus les même… bah oui !
  • iTunes, on s’y fait en fin de compte
  • La recherche : très très mauvais sur ce coup (j’utilise Alfred 2 pour palier ce défaut)
  • Ça plante quand même un peu… mais c’est moins récurrent  que sous Windows
  • Le prix des composants additionnels : l’ajout d’un disque dur ou de mémoire supplémentaire… la politique commerciale d’Apple en fait !
  • La communauté Apple quand ça devient un peu trop « fan »

L’énervant

  • Kernel panic : eh oui ! L’écran bleu existe aussi chez mac mais n’est pas bleu, plutôt gris.

 

Les logiciels

Même s’il n’y a pas autant de freeware que sur windows, il y a tout de même des logiciels à connaitre. Pour ma part voici une sélection de logiciels que je recommande car je les utilise.

Mac App Store
Mac App Store

Gratuit

  • Dropbox
  • Evernote:  sauvegarde de note
  • Time laps assembler : création de time laps
  • VLC : lecteur vidéo
  • Name changer : pour changer le nom des fichiers par lot
  • Handbrake : Ripper, encoder une vidéo depuis un DVD inséré dans le lecteur ou depuis une image disque du DVD.
  • Onyx : utilitaire multifonction de maintenance et d’optimisation pour OSX
  • dev web :
    – Mamp : Macintosh, Apache, Mysql et PHP. Comme son nom l’indique permet d’installer Apache, PHP et MySQL pour Mac OS X tout comme wamp ou easyphp sur PC.
    – Scout:
    – Smultron : éditeur de texte avec coloration syntaxique et prévisulisation un peu comme notepad ++ pratique pour lire du html, css, php…
    – Filezilla : client FTP pour les nostalgique de PC mais il y a aussi cyberduck qui n’est pas mal.

Pas gratuit

  • Raccourci/recherche : Alfred 2
  • Virtualisation : VMWare Fusion
  • Dev web : Coda
    La suite Adobe : pour ceux qui peuvent se le permettre.
    Flash / Photoshop / After Effect /
  • Photo: Lightroom
  • Vidéo: Première Pro
  • Convertir & encoder: Permute

Voila ! L’idée n’était pas de vous donner envie de changer de machine mais plutôt de partager une expérience (pour le moment) positive et de faire un tour d’horizon de ce que propose Apple et que j’ai trouvé intéressant.

+++

Rap quotes par Jay Shells

Jay Shells

Rap Quotes est un projet dans lequel Jay Shells montre son « amour » pour le Hip Hop.

Jay a créé des panneaux sur lesquels il a écrit des phrases célèbres du monde du Hip Hop et les a installés dans les villes qui étaient citées.

 


Le minitel c’est fini, Flash aussi… enfin presque !

Minitel et Flash mobileLe minitel à réellement tiré sa révérence la nuit du 30 juin 2012… Inventé il y a 30 ans (en 1982 pour être exact), le minitel qui était encore utilisé par plus de 400 000 internautes clients s’est éteint.
N’étant plus rentable, France Telecom a en effet décidé que la concurrence du web, du mobile et de leur modèle décentralisé ne lui permettait plus de garder cette objet « vintage » sur le marché.

Quel rapport avec Flash me direz-vous ? C’est pourtant évident : web et mobile ont sonné le glas du minitel et pour flash, c’est encore eux qui signe son arrêt…enfin presque.

Pour être précis, l’arrivée d’Android 4.1 a confirmé la disparition de flash player pour les nouveaux terminaux Google . A partir du 15 août Adobe arrêtera la distribution de Flash player sur Google Play et passé cette date, seuls les terminaux équipés d’Android 4.0 ou version antérieure, avec flash installé en usine pourront accéder au téléchargement du player sur Google play.

Comme pour le minitel, le marché a dicté sa loi et Flash sur mobile a obéi. Le bon coté des choses pour les développeurs : le choix entre applications web mobile et applications natives ne sera plus à l’ordre du jour !
A noter que Flash player est le plug-in installé au sein du navigateur pour afficher le contenu Flash sur les pages internet alors que AIR, qui permet de créer des applications à part entière, permet la création d’apps sur Android, Blackberry OS, IOS ou encore Windows mobile.

Flash player disparait donc, mais le développement mobile sous Flash (AIR en fait partie), lui, a de beaux jours devant lui.

— RIP 3615 ULLA —

Street fighter Legacy : Le film courttttt

Street-Fighter-4

Voici un petit très court métrage réalisé par des fans du jeux vidéos : EPIC.

Des effets spéciaux assez bien faits et ceux qui connaissant le jeux verront que tous leurs coups sont présent dans le jeux du simple Kick au Hadouken.

Sinon, j’adore Ryu avec ses supers gros sourcils et ken qui est une sorte de Tom Cruise Blond.

Un petit peu du making of…

Comment les coiffer

Comment les habiller…

Comment se taper dessus… et la on voit que les mecs ont joué au jeux avant de jouer aux acteurs. Ce qui n’était peut être pas le cas de JCVD quand il a eu le rôle il y  a de cela des années.

+++