Google Reader ou Netvibes, le choix est fait !

rssIl a 2 semaines mes flux RSS ont connu une migration de netvibes vers Reader de Google.
Rien de bien spécial, mais la découverte d’un service fonctionnel et « léger » m’a fait me demander pourquoi j’ai pris autant de temps avant de  chercher l’existence d’une application bien plus adaptée à mes besoins, c’est à dire la lecture de mes flux RSS sans bug et lenteur de l’interface.

Au début j’ai essayé igoogle qui est un « clone » de netvibes : système des onglets. Mais l’interface trop simpliste m’a fait revenir à netvibes. Paradoxalement, même si le look & feel de reader n’est pas ce qu’il y a de plus design je trouve l’agrégateur assez bien structuré et clair.

Ce que j’apprécie

  • La page d’accueil personnalisable permettant de voir les items voulus.
  • La liste de suivi : les billets mis en favoris.
  • Tendances : les statistiques de mes lectures (Statistiques des 30 derniers jours, nombre d’abonnements, éléments lus, éléments suivis, éléments partagés, éléments envoyés).
  • La sélection du flux qui vous intéresse se fait via un menu en arborescence très pratique.
  • Le fait de revenir aussi loin que l’on le souhaite dans les news.
  • Raccourcis de clavier pour les fonctions principales.
  • En liste étendu, lorsque l’on scrolle, les flux sont marqués comme lus.
  • L’accès hors ligne possible grâce à google gears.
  • La version mobile et les statistiques permettant de connaître notre pourcentage de lecture sur mobile (je ne l’ai pas encore testé car je n’ai plus de mobile adéquat).

Ce qui me manque

  • Ayant un 24 pouces, je pouvais afficher sur Netvibes un maximum d’informations en même temps.
  • La possibilité de se rendre sur le site d’où provient le flux sans sortir de l’agrégateur.

Conclusion

En fait je pense que passé un certain nombre de flux Netvibes ne peut plus suivre et il vaut mieux se tourner vers un service plus adapté. C’est-à-dire, pour ma part, Reader.

123people : le petit google de la recherche des données personnelles publiques sur le web

123people Croyant être un utilisateur averti du web, je me rends compte qu’il est de plus en plus difficile de garder une certaine confidentialité sur le web. J’en viens à me demander si Google ne me connaitrait pas mieux  que mon amie. Non, mais c’est vrai : 


Au domicile

  • Je me connecte à reader pour lire mes flux rss (abandon de netvibes pour cause de bug et lenteur ! ), il sait donc ce qui m’intéresse.
  • Je me connecte à google agenda pour vérifier mon rdv du lendemain
  • Je fais une recherche dans google qui a enregistré toute mes requêtes : il sait donc si je suis célibataire, malade, à la recherche d’une bonne mutuelle, où je me rends, de quoi j’ai peur…
  • je visionne une vidéo youtube

A l’extérieur

  • Je cherche mon chemin avec google maps
  • Je suis averti par sms de mon prochain rendez vous  (google agenda)

 

Vous me direz que cela ne tient qu’à moi de ne pas donner autant d’infos. C’est en fait ce qui se passe mais certaines fois ce n’est  pas possible.

  • J’ai un compte gmail pour la forme mais le perso est un hotmail et le pro celui de mon site.
  • J’utilisais netvibes pour mes flux rss mais c’est devenu tellement buggé et lent que je suis aller voir reader
  • l’agenda en ligne est vraiment troooop pratique
  • j’ai testé google chrome mais resterai chez Firefox / opera

Tout ca c’est bien beau mais je pense qu’en recoupant les données + IP on peut vraiment savoir trop choses, surtout dans le cas d’un freelance qui travaille @ home.

Quel rapport avec 123people ?

Continuer la lecture de « 123people : le petit google de la recherche des données personnelles publiques sur le web »

Moteur de recherche – recherche tres avancée… un peu trop ?

Google Alternate ViewLosqu’on commence à connaitre les moteurs de recherches et que l’on sait les utiliser, ce qui n’est pas si évident pour certains, on commence à élaborer des requêtes de plus en plus compliquées pour trouver ce qu’on veut. Vous ne le savez peut-être pas mais il existe de nombreux mots-clés et astuces pour optimiser la recherche d’informations avec Google.


D’autres opérateurs peuvent aussi servir :

&filter=0 force l’affichage des liens ignorés.
&as_qdr=m2 limite la recherche aux pages récentes.
* (étoile) remplace un mot dans la requête.
~ Symbole tilde , effectue une recherche sur un mot et ses synonymes.
cache : renvoie la dernière version d’une page Web indexée par Google même si cette page n’existe plus.

Bon c’était la partie « pédagogique » maintenant on va s’amuser :
Voila quelques exemple avec google: ici le formulaire crée la requête à votre place mais vous pouvez la faire vous même. Rien de bien compliqué, et tout ça dans google.

Le Moteur de mp3

Taper podcast par exemple ;-). Important cet exemple n’est pas là pour vous permettre de télécharger illégalement des fichiers d’artistes.

Continuer la lecture de « Moteur de recherche – recherche tres avancée… un peu trop ? »